Le Romanian Atheneum Bigstockphoto/R. Razvan George Enescu dans sa jeunesse Archive photo Concert dans le cadre du festival Enescu A. Gîndac Vue aérienne de Bucarest D.R. Dans les rues de Bucarest  M. Petre Le château de Peles à Sinaia Camil
Escapade - Festival 4 jours / 3 nuits
Les temps forts

  • 3 concerts de qualité exceptionnelle
  • Une belle excursion dans la vallée royale de la Prahova

15 à 25 participants
Forfait par personne : 1 010
Du 02 au 05/09/2019

Bucarest est l’une des villes les plus intéressantes d’Europe de l’Est. On y lit à la fois l’héritage d’un passé tumultueux et les efforts constants d’une ville tournée vers l’avenir. Au fil de son cœur historique, on y découvre des lieux magiques tels que jardins, musées, églises… Bucarest se révèle être un écrin prestigieux pour le Festival George Enescu, dédié au grand compositeur roumain dont la pensée humaniste et l’esprit d’ouverture sont toujours associés à ce très bel événement.

1er jour : Paris/Bucarest – concert.

À l’arrivée, première approche de la ville : avenue Kiseleff bordée de parcs, ambassades et villas, arc de triomphe et place de la Victoire. Installation à l'hôtel. Départ à pied pour le concert suivi du dîner à l'hôtel.

2e jour : Bucarest – le centre historique ; le musée du Village ; le musée Enescu ; concert.

Visite du musée du Village, aménagé en plein air comme un village traditionnel, rassemblant près de 300 bâtiments typiques des différentes régions de Roumanie. Puis, tour du centre historique de Bucarest (ext.) : patriarchie orthodoxe de Roumanie, monastère Antim, Parlement, place de l’Université, place de la Révolution. Découverte à pied du vieux quartier Lipscani : ruelles médiévales, auberge de Manuc (ancien caravansérail), vestiges de la Curtea Veche et église Stavropoleos. Visite du musée George Enescu (partitions, photographies et pianos) situé dans le palais Cantacuzino, puis de la maison où vécut le compositeur. En soirée, concert puis dîner tardif.

3e jour : Bucarest – excursion à Sinaia ; concert.

Le matin, départ pour Sinaia. Visite du château de Peles, lieu de villégiature de la famille royale, où se trouvent des collections de peintures, mobilier, tapisseries, armes. Puis, visite du château de Pelisor qui abrite aujourd’hui une riche collection d’objets d’arts décoratifs. Dans l’après-midi, découverte de la villa George Enescu où le compositeur donna des leçons de violon au jeune Yehudi Menuhin. Retour vers Bucarest. En soirée, concert suivi du dîner.

4e jour : Bucarest – le musée national d'Art/Paris.

Découverte du musée national d’Art, installé dans l’ancien palais royal : collections d’art roumain allant du xive au xxe siècle. Puis, transfert à l’aéroport et vol pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page