Sur les pas de Marie Curie

Bureau de Marie Curie Institut Curie/D. Hamot Le Panthéon CRT IDF/N. Suze-Bouwmeester
Journée
Les temps forts

  • Visite du Panthéon et du musée Curie
  • Sous la conduite de Nadège Monnéger, conférencière

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 100

Marie Curie a consacré sa vie à la science, «parce que j’en avais envie, disait-elle, parce que j’aimais la recherche.» Elle avait sans nul doute une conception humaniste du rôle de la science dans la Société et elle mesurait la force du symbole qu’elle-même représentait pour les femmes.

Matin

Découverte du Panthéon où Marie Curie tient une place toute particulière parmi les personnalités illustres qui y reposent. Elle est en effet la seule femme scientifique à y avoir été accueillie pour son œuvre et ses mérites. C’est en mars 1994, lors de la Journée internationale de la femme, que François Mitterand, alors président de la République, a formulé le souhait de voir les cendres de Marie Curie rejoindre celles de son mari au sein de ce monument dédié aux “Grands Hommes de la Nation”. Un an plus tard, le 20 avril 1995, elles y reposaient. Continuation avec le musée Curie (intérieur), qui occupe le rez-de-chaussée du pavillon Curie de l’Institut du radium, construit en 1914. Ce bâtiment abritait le laboratoire Curie, consacré à l’étude de la radioactivité et dirigé par Marie Curie jusqu’à sa mort en 1934. C’est dans ce centre de recherche de renommée internationale qu’Irène et Frédéric Joliot-Curie découvrent en 1934 la radioactivité artificielle, récompensée par un prix Nobel de chimie l’année suivante. Le bureau de Marie Curie et son laboratoire de chimie ont été conservés et constituent le cœur historique de l’actuel Institut Curie. Déjeuner au restaurant.

Après-midi

Balade sur les pas de Marie Curie. Au fil de la visite : la Sorbonne (ext) où elle s’inscrivit en 1891 et enseigna, devenant la première femme à y obtenir une chaire ; la rue Dauphine, où son mari Pierre Curie décède en avril 1906, renversé par une voiture à cheval ; l’Ile Saint-Louis, où elle vécut de 1912 à 1934 ; la rue Cuvier où sont construits les locaux de la faculté des sciences de Paris où elle a effectué ses recherches de 1906 à 1913…


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page