Vue sur le MuCEM MuCEM/L. Ricciotti Notre-Dame-de-la Garde A.V./H. Alves Branco Entrée du port de Marseille O.T.C. de Marseille/H. Auer/Objectif Image Le Vieux Port de Marseille A.V./H. Alves Branco Vue sur Marseille A.V./ H. Alves-Branco Les célèbres mains peintes de la Grotte Cosquer Wikipedia Commons L'écrin de la Grotte Cosquer Alamy Dans les rues du Panier P.H. Gaillard
Escapade 4 jours / 3 nuits
Les temps forts

  • Découverte de Cosquer Méditerranée, réplique de la grotte Cosquer
  • Croisière à la découverte de l’intégralité des calanques, de Marseille à Cassis
  • Visite du chantier Borg et rencontre avec un charpentier de marine
  • Dégustation d’une véritable bouillabaisse, préparée dans la pure tradition
  • Sous la conduite d’Hélène Novaresio, conférencière

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 940
Du 23 au 26/09/2022
Du 30/09 au 03/10/2022

Véritable événement de la saison culturelle, l'ouverture de la réplique de la grotte Cosquer constitue une superbe occasion de partir à la rencontre de la cité phocéenne. Cette escapade résolument tournée vers le large vous invite à la découverte des trésors culturels et naturels de Marseille, des calanques jusqu'au Vieux-Port, du Mucem jusqu'au chantier naval de Borg, dernier atelier de restauration de barquettes marseillaises, d'une dégustation d'une authentique bouillabaisse jusqu'au quartier du Panier. Dernier né des grands projets culturels de la ville, le nouveau musée Cosquer Méditerranée, situé en plein cœur de Marseille, offre la chance au public de découvrir les extraordinaires fresques retrouvées dans une grotte en partie immergée, proche de la ville, dans des conditions proches de la réalité. Une expérience inédite dans une ville pleine de surprises !

1er jour : Paris/Marseille – Notre-Dame-de-la-Garde, le Vieux-Port et le musée d’Histoire de Marseille.

■ Pour la formule avec transport, rendez-vous le matin à la gare de Lyon puis trajet en TGV. À l'arrivée, transfert en car à l’hôtel. Déjeuner libre.
■ Pour la formule sans transport, rendez-vous directement à l'hôtel en début d’après-midi.
Début du programme par la montée à la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, d’où la vue sur la cité phocéenne est impressionnante. L’édifice, consacré en 1864, apparaît comme un chef-d’œuvre de polychromie d’influence byzantine. Henri Espérandieu signa l’architecture et Henri Revoil le somptueux décor de mosaïques qui parachève l’ensemble. Puis, balade sur le Vieux-Port, vrai cœur de Marseille, où toutes les voies convergent, où les grands événements rassemblent, où les promeneurs déambulent, où se montent les étals du marché aux poissons. Il a fait l’objet d’une requalification de ses espaces publics, dirigée par le Britannique Norman Foster ; l’ombrière constitue le point d’orgue. Pour clore la journée, passage par le musée d’Histoire de Marseille pour la découverte des vestiges de six des sept épaves antiques retrouvées en fouilles terrestres à Marseille. Dîner au restaurant. Hébergement à l’hôtel.

2e jour : Marseille – l'intégrale des calanques et la grotte Cosquer.

Le matin, croisière à la découverte des célèbres calanques de Marseille à Cassis, véritables trésors naturels. Ces petits paradis ont préservé leur caractère sauvage grâce à l'étroite protection dont ils font l'objet. Après une traversée de la rade sud de Marseille, le passage des Croisettes, la baie des Singes et l'île Maïre symbolisent la porte des Calanques qui font la richesse de la cité phocéenne et plus largement de la côte méditerranéenne. Découverte de Callelongue et son petit port de pêche ; Marseilleveyre et la Mounine ; l'archipel de Riou, l'unique archipel inhabité du littoral français ; les Queyrons, Podestat et l'Escut ; Sormiou, la plus large des calanques marseillaises ; la Triperie où fut découverte la grotte Cosquer (on y aperçoit la partie émergée de la grotte) ; Morgiou, Sugiton et les roches tombées ; l'Œil-de-Verre qui attire par son côté énigmatique et son intimité naturelle entre les gros blocs de pierres qui l'entourent ; Devenson et les somptueuses aiguilles de l’Eissadon ; en Vau, la plus spectaculaire, avec ses eaux transparentes qui déclinent toute la palette des bleus et des verts ; Port-Pin avec ses pins d'Alep qui poussent en équilibre sur la roche calcaire et Port-Miou, la calanque aux 500 voiliers, (sous réserve, en fonction des conditions climatiques). Après le déjeuner au restaurant, direction Cosquer Méditerranée, réplique de la grotte Cosquer, inaugurée le 4 juin 2022. Découverte en 1985 dans les calanques de Marseille à 37 mètres sous la mer, la grotte Cosquer renferme quelques 480 œuvres d’art pariétal exceptionnelles, réalisées entre 33 000 et 19 000 ans avant JC. Les visiteurs embarquent à bord de modules autonomes (nacelles électrifiées) et se laissent guider (audioguide) pour 35 minutes d’exploration de la grotte préhistorique sous la mer dans une atmosphère proche de l’originale. Puis, direction l’amphithéâtre pour assister à la diffusion d’un documentaire inédit retraçant l’histoire de la découverte de la grotte par Henri Cosquer. Enfin, "remontée” à la surface et visite de la galerie Méditerranée. Sur 2 500m², découverte de l’art pariétal paléolithique et les raisons qui ont mené à l’ennoiement de la grotte. Dîner libre. Hébergement à l’hôtel.

3e jour : Marseille – le quartier du Panier ; la cathédrale de la Major ; le MUCEM/conférence.

Le matin, découverte du quartier du Panier, minuscule quartier perché sur la colline, qui descend jusqu’à l’hôtel de ville. Sur cette butte qui domine le port, les rues aux noms pittoresques (du Bon Jésus, des Petites Écuelles…) conduisent inévitablement au joyau du Panier : la Vieille Charité (extérieurs), œuvre maîtresse de Pierre Puget et superbe témoignage d’architecture civile du xviie siècle. C’est Le Corbusier qui attira l’attention des autorités sur cet édifice à l’abandon. Quinze ans de restauration nous permettent maintenant d’admirer sa lumineuse pierre rose et l’harmonie de ses proportions. Puis, visite de la cathédrale Sainte-Marie Majeure, plus communément appelée "la Major" par les Marseillais. Édifice emblématique de la ville construit au xixe siècle, le monument d’inspiration byzantine – aux dimensions semblables à la basilique Saint-Pierre de Rome – résulte du travail de trois architectes, dont Henry Espérandie puis Henri Révoil qui acheva l’édifice. Déjeuner libre. L'après-midi, découverte du musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, consacré aux rencontres entre les civilisations euro-méditerranéennes (présentation architecturale puis visite libre des collections). Dîner à l’hôtel. Puis conférence : "L’Estaque ou la naissance de la notion de paysage moderne en peinture". Hébergement à l’hôtel.

4e jour : Marseille – le chantier naval Borg ; le port de l’Estaque ; les docks de la Joliette/Paris.

Le matin, découverte du chantier naval de Borg, dernier atelier de restauration de barquettes marseillaises, labellisé depuis 2008 Entreprise du Patrimoine Vivant et Artisan d’Art. C'est niché dans la secrète anse du Pharo que Michel Borg (lui-même fils de charpentier de marine italien,) fonda de ses mains, il y a plus de 50 ans, une machine à produire un des artisanats les plus intemporels de la cité phocéenne. Dans la sciure de teck et d’iroko, mêlée au sel du grand large, Michel façonnait barquettes et pilotines dans la plus pure tradition marseillaise, dans une gestuelle et un savoir-faire pluri-centenaire. Fasciné par l’œuvre de son père, Denis Borg reprend le flambeau du chantier en 2001. Conservant l’esprit traditionnel dans la construction, il y apporte l’innovation en matière de technique et de matériaux. Son ouverture d’esprit sur l’homme et sur le partage du savoir-faire font du chantier naval Borg un espace d’échange et de passion maritime unique. Rencontre avec un charpentier de marine. Puis, déjeuner de bouillabaisse au restaurant "Le Rhul". Perché sur les hauteurs de la belle Corniche Kennedy, et offrant une vue exceptionnelle sur la mer, ce restaurant est spécialiste de la bouillabaisse depuis 1948 et l’un des membres fondateurs de la fameuse charte éponyme. L’après-midi, découverte du port de l’Estaque sur le chemin des Peintres. Blotti au pied de la chaîne de la Nerthe qui le protège du Mistral, le petit port de l’Estaque, aujourd’hui faubourg industriel, est resté l’un des endroits les plus pittoresques de Marseille. Difficile de réaliser que cette petite bourgade fut le lieu de l’élaboration du cubisme. Si Cézanne et Braque en sont les deux figures majeures, on associe également au site le souvenir de Derain, Dufy ou Marquet. Impressionnisme, fauvisme, cubisme : le nom de l’Estaque est associé à ces trois courants picturaux qui posèrent les bases de la peinture moderne. Puis, passage par les docks de la Joliette, témoins du passé commercial de Marseille et bel exemple de réhabilitation réussie dans le cadre du projet Euroméditerranée.
■ Fin du programme pour la formule sans transport après les visites.
■ Pour la formule avec transport, transfert à la gare et retour à Paris en TGV dans la soirée.

A noter : nombreux déplacements à pied, prévoir des chaussures confortables.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page